Il y a plus de six mois maintenant, le RGPD (Règlement Général sur la Protection des Données) entrait en vigueur. NOVALINK revient sur les aspects positifs et sur le bilan qui en ressort.

Depuis le 25 mai dernier, la CNIL a enregistré 1 000 signalements, soit environ 7 par jour.

Un atout concurrentiel pour les entreprises

La plupart des entreprises sont en pleine transformation numérique, le RGPD s’ajoute ainsi aux nouveaux défis technologiques engagés.

Face à cette réglementation, les organisations sont tenues d’être conformes, afin d’éviter toute sanction judiciaire et financière (jusqu’à 4% du chiffre d’affaires). Ainsi, cette réglementation sur les données personnelles doit être réfléchie en mode projet et permettra notamment à toute entreprise qui la respecte de se démarquer de ses concurrents à l’international.

Un outil de responsabilisation des organisations

C’est également un formidable outil de responsabilité des organisations vis-à-vis de ses parties prenantes (clients, prospects, fournisseurs, administrations).

Cette réglementation permet ainsi d’améliorer la relation liant l’entreprise à ses clients : cela donne une meilleure image de la société à ses clients et garantit une meilleure confiance entre les deux parties.

Au total, 32 000 organisations ont nommé au sein de leur entreprise un DPO (Délégué à la Protection des Données) dans le but d’améliorer leur système de sécurité et d’être d’autant plus attentif à l’utilisation des données personnelles.

Une prise de conscience citoyenne

Les internautes ont eux aussi été impactés et se plaignent davantage concernant l’utilisation de leurs données. Au total, au cours de l’année 2018, il y a eu 34% de plaintes supplémentaires par rapport à 2017, soit 9 700 plaintes déposées selon la CNIL.

Enfin, selon l’IFOP, 66% des français se disent plus sensibles à la protection de leurs données sur le web : notamment au piratage de données, aussi bien dans le contexte professionnel que personnel. Les récents scandales sur les réseaux sociaux n’aidant pas à atténuer ce sentiment.

Pour clore ce bilan, nous pouvons dire que le RGPD représente un point d’avancement majeur dans la mise en place d’audit, dans la mise en conformité de la réglementation de chaque plateforme digitale et chaque entreprise susceptible d’utiliser les données personnelles de leurs clients.

Côté internautes, nous sommes face à une réelle prise de conscience sur la nécessité d’être attentif et vigilant sur la protection des données de chacun.

Restez connecté !

Restez connecté !

Recevez nos dernières actualités !

You have Successfully Subscribed!