DSI

En France, 52% des DSI pensent qu’ils devraient être responsables de l’expérience des employés. Or, cette mission a été attribuée dans la plupart des entreprises au Ressources Humaines. NOVALINK revient sur les attentes en interne et sur le rôle de chacun.

 

Une tendance émergeante pour le rôle des DSI

 

Les DSI ont la volonté de s’impliquer dans la gestion de l’expérience collaborateur en vue de l’améliorer.

  • 37% des DSI considèrent que la gestion de l’expérience des salariés est une priorité pour le service informatique
  • 40% envisagent même de simplifier cette expérience

Cette démarche prend alors tout son sens lorsque l’on sait que :

  • 73% des collaborateurs estiment ne pas disposer des outils adéquats pour bien travailler
  • 48% ne disposent pas de la technologie qui leur permet de travailler efficacement
  • 25% estiment que la technologie disponible est obsolète

Les collaborateurs exigent une meilleure expérience de travail, notamment avec l’implantation et l’entrée des générations Y et Z dans cette environnement.

Ainsi, les outils de communication et de collaboration deviennent une priorité. En effet, « 78% des décideurs informatiques estiment que les outils de collaboration seront incontournables en raison de l’émergence du télétravail et de l’éclatement géographique des collaborateurs. Et 59% d’entre eux considèrent aussi l’adoption des nouvelles plateformes de communication comme une priorité élevée. » Source : www.solutions-numeriques.com

 

Attention tout de même à ne pas trop diversifier les applications pour répondre aux besoins de chacun. La bataille pour les DSI est donc la suivante : trouver des outils adaptés à tous et éviter la prolifération des outils pour que les collaborateurs restent productifs.

 

Un budget restreint pour les DSI

 

Les dirigeants attendent des DSI un rôle opérationnel au quotidien et le respect de la réduction des coûts IT.

Peu de temps est consacré à l’innovation de l’entreprise : en moyenne 27% des DSI français ont un temps dédié à l’évolution technologique de leur société.

De toute évidence, le rôle du DSI a changé. Le champ de compétence s’est profondément élargi à travers les problématiques utilisateurs en interne et la transformation digitale.

 

Et les ressources humaines dans tout cela ?

 

Il est évident que les ressources humaines garderont un rôle important dans l’expérience du collaborateur au travail. Le service RH pourra ainsi remonter des informations au département DSI et réfléchir ensemble sur des optimisations en interne.

L’organisation tend simplement à être repensée afin d’améliorer l’expérience de tous.

 

Restez connecté !

Restez connecté !

Recevez nos dernières actualités !

You have Successfully Subscribed!